Thieri FOULC

367. Assiette


Assiette. La table n’est pas mise. Elle est verticale, confondue avec la toile, et elle ne comporte ni nappe ni couverts ni verres. Juste une assiette, vers le bas à droite. C’est un rond clair avec l’indication rapide d’un cercle intérieur (le creux de l’assiette). Dans l’assiette le peintre pourra se livrer à ses instincts. Je lui propose de confectionner un bifteck haché en peinture, une masse de points sanguinolents, bleus, verdâtres, avec filaments de gras et de nerf dans les blancs. Cette masse ne serait pas placée au milieu de l’assiette mais déborderait vers la droite et se répandrait sur la table. L’art du peintre consisterait à assurer le lien entre la viande et la surface tabulante, un lien de couleur et de matière, même s’il ne faut pas faire une table complètement en viande. Dans la table prévoir des forages de vers ; dans la viande, des vers.

loading...