Soies appliquées de Nicole & Thieri Foulc

Institut français de Florence, Florence, Italie 15/04/1975 - 30/04/1975

Figurer, composer des formes vivantes, nécessaires, qui soient aussi des signes, telle est la gageure soutenue par Nicole et Thieri Foulc. Tels leurs moyens : un sens de la plastique colorée que sous-tend une symbolique, et les moyens discrets d'un artisanat patient, passionné.

Le contact et la suture, l'infime plissement des soies contraintes d'être ensemble créent l'angoisse de l'Attente, autant et plus que la promesse désespérée d'un oeuf ou d'un brasier lointain. Des arlequins solitaires, que leur attirail vestimentaire découpe et écartèle, vont vers des catastrophes invisibles. Les instruments qu'ils manient, qui les portent, les prolongent en mécanismes et toujours les trahissent. La face et le regard perçant du singe Papion dérobe son visage à ce corps féminin, profil du désirable qui ment du pied à la tête - également disjoints. Les déchirements réciproques, sous le pénis tutélaires d'un Christ pointillé aux jointures comme une bête de boucherie, s'organisent calmement, horizontalement, selon les thèmes explicités : visage nié et regard perdu, blessure, aveuglement, ignominie sociale, avidité, mort - et la fragilité du jeu de l'innocence (Christius ante porcos).

Familier et atroce, gracieusement désespéré, le monde imaginaire, imaginant des Foulc frôle l'intolérable, y ressaisit le plaisir détaché, intime, du voyeur. Son humour critique atteint l'homme en plein coeur, dans sa prétendue liberté : ce pantin de lui-même, est-ce l'artiste ? (L'Homme libre).

Mais ce monde est précieux, chatoyant, et rien n'y est littérature : la figuration y présente, plus qu'elle ne représente. La couleur y murmure le charme des formes investies, la matière des surfaces y joue l'absence d'intentions - s'y reflète la beauté apaisante et brute de l'objet.

Le "point de bourdon", trace d'une inlassable activité, en unissant les surfaces, réussit à déchirer le tracé des apparences. La rhétorique y éclate en questions aux multiples réponses : texte, tissu de l'ambiguité.

Un style, issu d'une technique, et le vertige de la métaphore créent par ces "applications", projections d'un regard inquiétant, un univers de la déchirure, où la cruauté inéchappable du monde de l'Homme s'instaure enfin en poésie.

Alain Rey

chargement...
chargement...