Thieri FOULC

120. Conception et vie fœtale de saint Z


Conception et vie fœtale de saint Z. Le saint apparaît sous l'aspect d'une tache rouge. En bas à gauche, une petite tache, rendue perceptible par une plus grosse tache noire à laquelle elle est collée. La tache noire elle-même gît dans une lymphe claire. Tout autour, des couleurs froides expriment une agitation. Dans le haut du tableau, la même tache mais beaucoup plus grande. Elle baigne dans des teintes rose violacé qui ont du mal à passer dans les couleurs froides du fond. Il n'y a plus de tache noire ici mais sans doute le violacé tend-il vers le noir sur une certaine zone avant de conduire aux bleu-vert agités. Pour une fois je surmonterai ma phobie de la poussière. S'il n'en vient pas assez se coller spontanément à la peinture, j'irai en chercher — au besoin, comme Duchamp, j'en élèverai — et je la mêlerai au tableau, ainsi que des poils. Tout ça pour que le tableau — la page du cahier — ne soit pas trop vif. L'intensité de la vie de saint n'apparaît pas immédiatement, surtout au stade fœtal.
Les autres exemplaires pourraient faire varier les couleurs : le saint en teinte froide, le fond s'agitant dans les rouges et les roses ; ou bien le saint coloré et le fond gris. Je ne me retiendrai pas de donner aussi des interprétations figuratives : le saint bébé giclant d'un organe mâle coincé dans des replis ; le saint en maillot comptant ses doigts dans le ventre de sa mère ; le saint dans l'ombre explorant la cavité utérale…

chargement...