131. La passion de saint Z

Thieri FOULC

131. La passion de saint Z,

La passion de saint Z. Le saint pâtit de fatigue. Il ne subit pas d'agression extérieure, il n'est la proie d'aucune frénésie interne. Il est le jouet d'une loi qui le dépasse, celle de l'épuisement. Si le rouge est toujours la marque de saint Z, il faudra le faire catatonique, virant au brun, comme du sang qui sèche.
Le fond du tableau importe peu. Laisser le papier tel quel, en lui intégrant seulement un jus de gouache rose, pour l'intensifier autour du saint qui ternit.