Thieri FOULC

370. Décor antipersonnage, avec table


Décor antipersonnage, avec table. Le fond du tableau est comme un mur, vertical. La table occupe presque toute la partie inférieure, horizontale. À gauche, l’oblique du bord de la table. À droite, celle-ci est coupée par le cadre. La zone oblique de gauche respire l’exiguïté. À droite, pas de place. Le bord avant de la table n’est pas visible. Le mur est nu sauf le dégradé de l’ombre, car il est légèrement éclairé depuis la droite. La table est nue aussi, sauf des inscriptions tracées en perspective approximative sur sa surface et dont l’une dit : « Je suis parti. »

chargement...