Thieri FOULC

562. Lit de bataille


Lit de bataille. Le lit occupe pratiquement toute la surface du tableau, un grand rectangle centré dans le format, avec juste une bordure, un sol, qui l’entoure. Ce sol est plutôt sombre et traité pauvrement. Le lit, au milieu, serait traité de façon plus soutenue. Couleur grise, travail non de la teinte qu’il serait trop précieux de nuancer, mais de la façon de la passer. Passage vers le sol-bordure (peut-être des plis de draps). Ne rien figurer au centre du lit, mais faire sentir, par la violence croisée des coups de brosse qu’il s’y est passé quelque chose.

Publications
chargement...