Thieri FOULC

722. Un troisième bord fermant


Un troisième bord fermant se caractérise par sa minceur, plus fermement fermante qu’une zone large qui participe à la composition, et par l’allure non imitative de l’eau noire. Celle-ci n’est plus profondeur mais espace où déployer le geste de peindre. Le bord fermant seul déploie la profondeur.

Publications
chargement...